patrimoine numerique

29 geocoder en masse donnees 1Il existe aujourd'hui de nombreux outils de cartographie qui permettent d'imaginer et de créer toutes sortes de présentations géolocalisées de données. Cependant pour cartographier des informations, il faut qu'elles soient préalablement géolocaliser et donc obtenir pour chacune d'elles les coordonnées géographiques (latitude et longitude).

La plateforme opendata de l'Etat propose un outil très efficace pour géocoder en masse des données à partir d'un fichier CSV : adresse.data.gouv.fr. Cette plateforme est le fruit d'une collaboration entre l'IGN, La Poste et Openstreetmap.

Prenons comme exemple la liste des vétérinaires de la Seine en 1913, réalisée à partir d'une affiche de 1913. Le relevé contient les colonnes suivantes : nom, prénoms, lieu de réception [école vétérinaire], date de réception, adresse [d'exercice], commune. 

 

À quoi ressemblait cette place il y a un siècle ? Comment la rue figurant sur cette carte postale est-elle aujourd'hui ?

On tombe souvent sur Internet sur des photos-montages juxtaposant une image avant/après... Il existe un outil extrêmement simple et gratuit pour en réaliser : il s'agit de Juxtapose JS, créé par l'excellent KnightLab, qui peut permettre de valoriser des cartes postales, des plans, des photographies (ci-dessous Berlin en 1945 et aujourd'hui), etc.

 

27 juxtapose berlin 

Évoqué précédemment pour renommer en masse des fichiers (voir le tutoriel), l'utilitaire offre également la possibilité de redimensionner des lots d'images plus ou moins volumineux. Scannées en (très) haute définition, les images numérisées sont en effet parfois difficiles à manipuler et à diffuser. Plutôt que traiter les images une à une, il est possible de faire ce fastidieux travail à la volée, si tant est qu'on a des séries d'images relativement homogènes (résolution semblable).

26 degooglisons internet framasoft

Oubliez certains services dont vous avez sans doute déjà entendu parlé (il a notamment été question ici deWetransfer pour l'envoi des fichiers volumineux) et tournez-vous vers des alternatives respectueuses d'un Internet ouvert, libre, éthique,  respectueux des données et des internautes. Tel est le projet de dégooglisation du réseau Framasoft : offrir une alternative aux services concentrés dans les mains des géants du web (les GAFA(M)) et lutter contre les regards intrusifs dans les données privées échangées. Pour en savoir plus sur le projet, rendez-vous sur le site Internet Dégooglisons Internet.

 

 

Wikimedia Commons (ou Commons) est une médiathèque d'images, de sons et autres médias sous licence libre soutenue par la fondation Wikimedia. C'est cette plateforme qui héberge par exemple toutes les images qui illustrent les articles Wikipédia.... et bien plus encore !

Un clic sur une image dans Wikipédia conduit à la fiche Commons de l'image sur laquelle sont listées toutes les réutilisations de l'image sur les différentes plateformes Wiki. Le portrait ci-dessous de Paul Féval, issu des fonds des Archives municipales de Rennes, est à ce jour présent sur les Wikipédia française, anglaise, polonaise et suédoise.