#3 - Twitter et le patrimoine

Twitter est un réseau social de micro-blogging, très utilisé pour tout ce qui touche à l'actualité, et qui se caractérise par ses 140 caractères autorisés. Il s'y passe des choses côté patrimoine : on y gazouille actualité culturelle, (dé)montage d'exposition, mise en ligne de documents, on y met des images et des liens vers des ressources en ligne, on y cause beaucoup guerre en ce moment (#1GM), etc.

 

 
 
 

 

 
Comme tous les outils de ce type, inscription et prise en main sont simples et rapides : un formulaire à remplir, un nom d'utilisateur à choisir, un profil à compléter plus ou moins en détail, et c'est terminé.
L'interface se présente ensuite sous la forme d'une page publique où s'affiche le fil d'actualité ("timeline" ou TL) constitué des tweets des personnes auxquelles on s'est abonné. Un menu en haut de page permet d'accéder aux notifications (interactions avec les autres utilisateurs : qui s'est abonné à mon compte, quels sont mes tweets qui ont été mis en favoris ou retweetés) et à ses propres tweets. Le moteur de recherche permet de trouver des comptes ou des tweets sur un sujet.
 
Twitter, son fil d’actualité et sa barre de menu

Pour commencer, il suffit d'envoyer un court message, de s'abonner à des comptes via le moteur de recherche, et de s'inspirer de ce qui est déjà fait par les uns et les autres. C'est un réseau : une fois abonné à quelques comptes, d'autres abonnements afflueront rapidement.

 
140 caractères c'est court... mais Twitter a bien prévu la chose : les urls vers des sites ou des images sont raccourcies automatiquement lorsqu'un tweet est posté (exemple ci-dessus avec le lien vers la page Facebook http://t.co/TBBn7NOR).
Il est également possible de mettre en favori un tweet ou encore de créer des listes thématiques (privées ou publiques) pour regrouper ses abonnements.
 
 

Un peu de vocabulaire

 
  • @ : chaque compte est identifié un nom précédé du signe @. Ainsi vous pouvez nous retrouver sur Twitter sous l'identifiant @BaO_patrimoine.
  • #hashtag ou #motdièse : c'est le mot-clé de Twitter par excellence. Rajouter un # devant un mot permet de le mettre en exergue ; il devient alors cliquable et apparaît facilement lors d'une recherche.
  • RT pour retweet : il s'agit d'un tweet écrit par quelqu'un que l'on souhaite rediffuser à ses propres abonnés.
  • live-tweet : un live-tweet est une retransmission tweetée d'un événement (conférence, exposition... voire pour certains matchs sportifs ou émissions TV, si si...). Avouons que c'est pratique pour suivre les débats à des centaines de kilomètres de distance. Pour s'inclure dans un live-tweet, les tweets doivent comprendre un #hashtag commun (voir ci-dessous avec le mot-clé #vsaas).
 
Live-tweet de l'assemblée générale de l'Association des archivistes suisses

Si je ne devais donner qu'un seul conseil sur Twitter : soignez vos #hashtags !

  • certain.e.s suivent de près sur certains mots : #généalogie, #archives, #1GM pour Première Guerre mondiale, mais aussi tout nom de lieu : #Manche, #Dijon, etc. ;
  • surtout pas de tiret séparateur ou d'espace : s'il s'agit d'un mot composé (ou d'une expression), il faut tout coller, sinon le mot-clé sera tronqué.
 
Pour terminer, Twitter est également un outil intéressant pour demander de l'aide : une date à confirmer, un lieu à identifier, un besoin rapide de paléographie, une photo d' ouvrage à obtenir en urgence ? Pour le tester régulièrement, les twittos sont du genre réactif et partageurs : j'ai toujours eu réponse à mes questions dans l'heure qui a suivi mon tweet #help (à conclure par un #merci).

 

Liens

Mots-clés: Internet, Twitter

Imprimer E-mail

Commentaires   

0 # Julie Scheffer 12-09-2014 12:01
Bonjour Maïwenn,
Merci beaucoup pour cet article et pour la mention de ma présentation sur SlideShare !
Je prépare d\\\'autres publications sur le sujet, je ne manquerai de le relayer sur @julie_scheffer et @ArchivesFrance.
Bonne journée,
Julie Scheffer, responsable internet et médias sociaux, Archives de France
Répondre | Répondre en citant | Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir